bistroresto sur le marché Dijon

Comme David Zuddas. Une quarantaine d’années, deux boucles d’oreille de pirate, un look branché, un sourire en coin et une passion, un métier, une vie : la cuisine. David Zuddas s’y est précipité dès qu’il a pu se sauver de l’école. A 17 ans ! Lui qui plutôt que de jouer au foot, faisait le marmot cuistot dans le resto familial.

Des débuts parisiens puis escapade culinaire à fond de train dans les cuisines du Venice Simplon Orient Express. A 20 ans, il s’impose comme second de Jean-Paul Jeunet à Arbois. Un passage à Montpellier chez Jacques et Laurent Pourcel à 23 ans, juste avant d’ouvrir son propre restaurant, l’Auberge de la Charme, à Prenois, en 1994.

Etoilé au Michelin, plébiscité par la presse, L’auberge de la Charme permet à David Zuddas d’imposer sa signature. L’aventure aura durée 14 ans.

Parce qu’il avait « DZ’envies » d’expressions multiples, David Zuddas décide de se renouveler au printemps 2008.

En juin 2008, il ouvre à proximité du marché de Dijon, le restaurant DZ’envies. Un bistrogastro signé de son nom s’inscrivant dans la mouvance des bistrots contemporains. Un moyen de goûter une nouvelle facette de sa cuisine à la fois militante et urbaine.

Un resto plus simple et plus proche de la cuisine façon cabas, le Café Salle Pleyel à Paris qui jouera la partition Zuddas jusqu’en 2009, une activité de conseil très dynamique, des voyages, et des projets, plein de projets... A suivre.

Dans et autour de la cuisine, David Zuddas souhaite donc affirmer sa différence et se renouveler.

Un passionné de cuisine qui n’a pas fini de nous surprendre !

David Zuddas
David Zuddas
David Zuddas
Réalisation - Webmaster : www.i-com.fr